Confiture de lait à l’ancienne (dulce de leche)

La recette que je propose aujourd’hui je la faisais déjà quand je vivais à Buenos Aires. Oui, je suis au courant, on trouve du dulce de leche à tous les coins de rue ;-) !

Pour la petite histoire, je travaillais comme collaboratrice de la version digitale d’un journal argentin, La Nación. Je m’occupais de gérer les recettes du site, d’élaborer de nouvelles recettes, ainsi que d’écrire des articles de cuisine et gastronomie.

Pour les besoins d’un article, dont le sujet principal était de proposer des recettes au dulce de leche, j’ai préparé de la confiture de lait, comme le faisaient les « abuelas » (grands-mères), c’est-à-dire en le faisant de la façon traditionnelle.

Aujourd’hui, il existe une façon plus simple d’en faire, il suffit de mettre une boîte de lait concentré dans un autocuiseur durant 40min, et le tour est joué ! Mais j’avais envie de redonner aux lecteurs le goût de leur enfance (et soyons honnêtes, je trouvais ça très fun de tester LA recette pour préparer de la confiture de lait)

Sans plus, je vous partage le résultat de mes recherches.

Avant de vous lancer dans l’élaboration du dulce de leche, je vous conseille d’abord de lire attentivement la recette et les notes que je vous laisse à continuation. Bonne chance

Confiture de lait à l’ancienne (dulce de leche)
Confiture de lait à l’ancienne (dulce de leche)

Ingrédients pour ½ kg:

- 1L de lait entier (frais si possible)

- 250gr de sucre

- ½ petite cuillère de bicarbonate de soude

- Un peu de vanille (ou extrait de vanille)

Préparation:

1. Versez le lait ainsi que le sucre et la vanille dans un faitout. Faites chauffer en mélangeant constamment afin que le sucre ne reste pas collé dans le fond


2. Portez à ébullition, baissez le feu et ajoutez le bicarbonate de soude

Faites attention en mettant le bicarbonate car le lait va gonfler. Tournez dedans avec une cuillère afin d’éviter qu’il ne déborde


3. Mettez une soucoupe dans le faitout

La soucoupe va faire le même effet que si vous remuez constamment la confiture de lait à l’aide d’une cuillère en bois. Mettez-la comme si vous alliez la mettre sur la table, sinon elle va faire un effet de soupape et restera coller au fond. La soucoupe, la chaleur aidant, va constamment bouger dans le faitout et empêchera que le dulce de leche ne brûle durant la cuisson


4. Faites cuire, à feu doux, durant 1 heure, en vérifiant de temps en temps que rien ne colle dans le fond


5. Une fois que la confiture de lait a atteint une couleur « café au lait », retirez la soucoupe du faitout (avec une pince par exemple)


6. Continuez la cuisson à feu doux, en tournant constamment dans le faitout pour arriver à la consistance voulue (cela prend environ 1 heure)


7. Pour vérifier la consistance, même principe que les confitures, versez quelques gouttes sur une assiette et attendez qu’elles refroidissent


8. Versez votre confiture de lait dans un pot propre et laissez refroidir


Notes:

- La vanille n’est là que pour donner du goût, par contre le bicarbonate, quant à lui, remplit une fonction importante. En effet, c’est lui qui donnera au dulce de leche sa couleur tellement caractéristique. Ceci dit, faites attention de ne pas en mettre de trop, au risque qu’il ne soit trop présent en goût

- Vous pouvez préparer le dulce de leche sans mettre de soucoupe dans le faitout. La soucoupe sert seulement à ne pas devoir tourner constamment dans le lait durant la 1ere heure. Vous pouvez aussi remplacer la soucoupe par des billes en verre

- Il est important de cuire le dulce de leche à feu doux. A part le 1er bouillon, toute la cuisson doit se faire uniquement à feu doux. En respectant cela, vous allez obtenir un dulce de leche onctueux, brillant et avec une jolie couleur. Si votre feu va trop fort, vous allez, par contre, avoir une confiture de lait de couleur très foncée et peu brillante, avec une texture granuleuse et peu onctueuse


Bon appétit !

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest